Agent à commission

 Inscrivez-vous en utilisant la section Commentaires ci-dessous.

Carole Grenier, Conseils Budget, offre un cours sur la meilleure façon pour les travailleurs de gérer les remises obligatoires gouvernementales ou de franchise/bannière.

Ce cours s’adresse à vous si :

  • vous êtes un travailleur autonome
  • vous êtes un représentant à commissions
  • vous êtes un représentant à commissions avec revenus irréguliers

ET

  • vous avez de la difficulté à accumuler les montants à remettre aux différents niveaux – soit impôt, TPS/TVQ, RRQ, épargne, ….

Et à chaque année, le même scénario se reproduit quand c’est la période des impôts :

  • vous croyez ne pas avoir suffisamment accumulé de fonds dans cette réserve
  • vous êtes anxieux et stressé d’avoir la réponse de votre comptable quant à savoir le montant que vous devez verser aux deux gouvernements :
    • impôt – fédéral et provincial
    • remise de taxes TPS et TVQ
    • régime des rentes du Québec
    • assurance-emploi
    • assurance-médicaments
    • régime parental
  • Vous n’avez pas de stratégie fiscale pour vous permettre de payer moins d’impôt car vous n’avez pas de réserve.
  • Vous avez l’impression que vous ne faites que rembourser vos cartes de crédit lorsque vous recevez votre chèque de commissions.

Ce cours est d’une durée d’une heure et demie.

Il vous propose :

  • une structure budgétaire – Frais fixes et variables – personnels et d’affaires
  • une façon de calculer les montants qui doivent être mis de côté
  • des trucs afin de ne pas gruger cette réserve (qui, en réalité, ne vous appartient pas)

Les cours sont donnés sur demande. Ce cours s’adresse aux travailleurs autonomes, aux agents immobiliers à leurs débuts ou tout autre représentant qui reçoit des revenus irréguliers.

Ce cours vous permet d’estimer les montants que vous devez accumuler et mettre de côté pour les remises de TPS/TVQ, les montants dus aux différents gouvernements, que ce soit pour la Régie des rentes du Québec, le régime parental, l’assurance-médicaments ou les impôts à payer. La première année, souvent le revenu n’est pas très élevé. Donc, probablement qu’il n’y aura pas d’impôt à payer ou très peu. Par contre, la deuxième année du travailleur autonome, il doit rembourser toutes les dettes encourues pendant le démarrage alors il est difficile d’accumuler le montant pour l’impôt à payer en avril. Lors de la déclaration d’impôt, il utilisera  la carte ou la marge de crédit pour payer la facture d’impôt. Alors, le cercle vicieux commence. On arrive pas à payer complètement la dette précédente et on n’arrive pas à accumuler les montants dus aux gouvernements de l’année en cours.

N’hésitez pas à vous inscrire en utilisant la section des commentaires ci-dessous et indiquez clairement vos coordonnées pour que je vous contacte soit par courriel ou par téléphone. Vous pouvez me contacter également directement par téléphone au 450 962 4188.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial